image

 

 Alors que le chômage et la pauvreté dominent chez les jeunes, qui ne croient plus du tout en l'avenir, une nouvelle drogue révolutionnaire appelée le Raid, déferle sur Manchester. Elle offre une semaine de vie de rêve et de tous les possibles. Au bout de 7 jours, c'est inexorablement la mort. Quand la rock star Jimmy Earle meurt sur scène en plein concert après avoir avalé la fameuse gélule, c'est le déclic pour des milliers de fans et de jeunes, dont Adam, 17 ans, qui est dans la foule avec sa copine Lizzie. Mais le garçon va vite regretter son geste...

 Rien de très surprenant avec le dernier Melvin Burgess, malgré une thématique forte. Ça commence à toute barzingue, mais cela s'essouffle vite. Prenez un Adam paumé, une pauvre petite fille riche, un grand frère jihadiste des Zélotes, des parents pas très présents, un printemps révolutionnaire, des méchants vraiment très très méchants en plus d'être dealers et bipolaires, remuez le tout, et vous obtiendrez un roman un poil décevant et caricatural. A partir de 15 ans

- la dose, Melvin Burgess, Gallimard jeunesse, Scripto, 2014-