Quatre du 69110565-12- à 19

Voici une belle surprise de lecture jeunesse. Séduite par la couverture mais à moitié emballée par le résumé, j'ai entamé ma lecture un peu à reculons. Puis de fil en aiguille, moi qui croyais trouver une énième histoire sur la guerre du Vietnam, sur un homme détruit par la guerre, je découvre une belle histoire d'amitié entre un adolescent Joseph et son voisin mystérieux, Tommy Leyton, cloitré chez lui depuis des lustres. Evidemment les rumeurs sur lui vont bon train, surtout par Mme Mossop la mégère du quartier, mais quand JOseph doit réaliser un portrait en cours de dessin, après quelques hésitations et sur proposition de la soeur de Tommy, il accepte de le dessiner. Sous prétexte de dessin, un lien tenu va se tisser entre les deux hommes, comme les cocons de soie que Tommy élève, et Joseph va découvrir que derrière chaque homme, chaque femme, peut se cacher un secret, un drame, des failles ...Alors il y a bel et bien un lien avec le Vietnam, mais je retiens surtout la découverte et la rencontre de l'Autre, l'apprivoisement de deux individus, les secrets que l'on garde enfouis et qui brisent une vie, les liens difficiles et conflictuels avec le père absent.

 Un très très beau roman pour apprendre à se méfier des apparences, à glisser sous le sapin pour les retardataires, comme moi!, à partir de 13-14 ans.

-L'homme qui court, MIchel Gerard Bauer, Bayard jeunesse, Millezime, juin 2012-